LES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES)

Les GES (gaz à effet de serre), sont ces gaz qui, provenant de l’activité humaine, produisent un effet de serre qui provoque le réchauffement et le dérèglement climatique.

Il existe plusieurs gaz à effet de serre :

  • Dioxyde de carbone (CO2)
  • Méthane (CH4)
  • Protoxyde d’azote (N20)
  • Gaz fluorés (CFC, HFC, PFC, SF)

Pour traduire l’impact d’un aliment sur le climat, on convertit les gaz à effet de serre émis par cet aliment sur son cycle de vie en équivalent CO2.

L’unité commune est le kg eq CO2.

LE PALMARES DES PRODUITS ET LEURS EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

Ce sont les produits d’origine animale qui émettent le plus de gaz à effet de serre. En effet, pour produire de la viande, il faut aussi fabriquer et souvent importer les aliments pour nourrir l’animal. De plus, les ruminants émettent du méthane qui a un pouvoir réchauffant 23 fois supérieur à celui du CO2.

1

Viande de porc 5,9
Saucisson de porc 5,1
Blanc de poulet 4,8
Poulet rôti entier 3,6
Blanc de dinde 6,3
Magret canard 5,8
Lapin 4,9
Côtelettes d’Agneau 33,0
Truite/Saumon fumé d’élevage 5,5
Bar ou dorade d’élevage (filet) 9,6
Poisson sauvage (filet) 9,2
Moules/autres crustacés 5,3
Thon en boîte 3,2

POISSONS et VIANDESen kg de CO2 pour 1kg de produit brut

2
 

Lait semi écrémé pasteurisé 1,2
Oeuf moyenne nationale 2,2
Yaourt  2,2
Crème 4,2
Fromage à pâte molle type camembert 4,3
Fromage à pâte dure type emmental 5,6
Beurre doux 9,5
Fromage de chèvre 3,6

B.O.Fen kg de CO2 pour 1kg de produit brut

3
 

Farine de blé 1,2
Pain 1,5
Sucre de canne 1,3
Pâtes sèches 1,5
Riz jasmin (Thaïlande) 4,2
Semoule de blé dur 1,8
Huile Tournesol 2,8
Huile d’olive 2,6
Huile de colza 2,2
Café moulu 3,1
Thé 6,1
Vin France 1,4
Bière 2,7

EPICERIEen kg de CO2 pour 1kg de produit brut

4
 

Fruit ou légume frais de saison produit localement 0,3 et 0,7
Légumineuse (lentilles vertes) 0,9
mélange céréales 1,0
Tomates fraîches de saison 0,3
Tomates fraîches hors saison (serre chauffée) 2,2

LEGUMES CEREALES ET LEGUMINEUSESen kg de CO2 pour 1kg de produit brut

*  Les crustacés, huîtres et coquillages seront parmi les premières victimes du réchauffement climatique, car ce dernier entraîne une acidification de l’eau néfaste pour la constitution de leurs coquilles.

Avertissement : les valeurs indiquées ci-dessus sont issues de la base de données établie par l’ADEME (FoodGES – novembre 2015). Elles ne reflètent pas certains choix vertueux (bio, notamment). Les calculs obtenus ne sauraient engager la responsabilité des rédacteurs.

Ils permettent toutefois à chaque restaurateur de situer ses menus dans une échelle, et de pouvoir améliorer la composition de ses menus.